Hacker un Instax 100 pour faire de la multi-exposition

Créé le :
jeudi 25 janvier 2018
Révisé le :
dimanche 4 février 2018
Hacker un Instax 100 pour faire de la multi-exposition Image 1
Crédit photo : ckwww

L'idée est de modifier un Instax pour permettre la multi exposition.
L'objet de cet article est de décrire la méthode et le résultat atteint, sachant que c'est une première tentative. On va essuyer les plâtres et faire une bidouille sans électronique qui se veut donc techniquement la plus simple possible.

L'appareil au départ avait un problème : sur le capot qui permet le changement du film, l’ergot en plastique qui permet d'actionner le contacteur pour indiquer qu'il est fermé est cassé. Mis à part cela il s'agit d'un Instax 100 des plus ordinaires.

Le premier point à travailler est de faire en sorte que le moteur de sortie du film ne s'actionne pas entre deux poses. Cela peut être fait d'une façon très simple : on met un inter 'coupe circuit' en série de l'alimentation du moteur. Le premier problème que cela pose est que le moteur est aussi utilisé pour la sortie et l'entrée de l'objectif quand on allume ou éteint l'appareil, ainsi que quand on change le focus. Il faudra donc penser à l'actionner manuellement en fonction de la situation dans laquelle on est et de ce que l'on veut faire.

Le fait de bloquer le moteur engendre un deuxième problème : l'électronique ne permet pas de reprendre une photo car elle n'aura pas constaté la sortie du film. On voit d’ailleurs que le compteur de vues restantes n'a pas décrémenté. On va donc devoir rajouter un bouton poussoir pour simuler la sortie de la photo. Une pression sur ce bouton aura pour effet de décrémenter le compteur, et donc de permettre de faire une nouvelle expo. On placera ce bouton en parallèle du contact existant.

Ok, mais ça veut dire que le compteur va décrémenter plus qu'il n'est permis...
Et oui, sur un film prévu pour 10 poses je vais peut-être réaliser 20 ou 30 expos ! Il faut donc rajouter un bouton pour faire croire à l'électronique qu'on a changé le film. On va pouvoir faire cela en ajoutant un bouton poussoir en parallèle du contact d'ouverture du capot. Alors comme mon ergot plastique du capot était foutu je ne me suis pas embêté : j'ai tout simplement retiré le contacteur original pour le remplacer par ce nouveau bouton, mais toi tu pourras place ton nouveau bouton en parallèle du contact existant.

Voilà, un inter et deux boutons poussoirs permettent de faire le taf. Je les ai calés sur la tranche gauche (quand on regarde le dos du boîtier) , c'est bien la seule zone qui permette leur intégration physique, et au final c'est asses pratique pour agir avec la main gauche.

 


Crédits photos : les photos sont de moi et de ckwww.

Photo 1 : C'est la version bidouilles en cours ! En 1 tu as l'inter moteur. En 2 le poussoir de "réarmement" et en 3 lepoussoir d'ouverture capôt.
Photo 2 : détail du contacteur d'ouverture capôt (en bas) avec son mécanisme (en haut). Je l'ai viré et remlacé par le poussoir n°3.
Photo 3 : Détails soudures. En 2 tu vois bien l'ajout de mes deux fils gris/blancs qui vont vers leur poussoir, en 1 c'est là qu'on va venir se brancher pour le moteur.
Photo 4 : Entouré en vert tu vois deux fils qui partent en bas vers l'inter, un est raccordé à la platine en lieu et place du fil vert qui vient du moteur, ce dernier étant raccordé à mon deuxième fil.
Photo 5 : En 1 l'inter moteur, en 2 le poussoir de réarmement, en 3 le poussoir d'ouverture capôt.
Photos 6, 7 et 8 : la bête finie.

Le premier bilan est que ce bidouillage est des plus simple à mettre en œuvre, un fer à souder et une mini perceuse suffisent. Mais il engendre quand même quelques problèmes, j'ai constaté plusieurs fois l'appareil se mettre en erreur. Rien de bloquant pour autant.

Le copain pour qui j'ai fait cette bidouille va maintenant l'éprouver, et nous compléterons cet article quand il aura récolté plus d'infos sur les trucs qui marchent bien et ceux qui pourrissent la vie. En bref : on prend un peu de recul et après on imagine une v2 ?

En tout cas je peux vous assurer que nous avons passé un excellent moment quand nous avons fait les premiers essais !

Commentaires   

0 # Laurent 04-02-2018 11:24
Première petite remarque : on aurait du ajouter une diode en parallèle de l'inter moteur, ça aurait permis une utilisation plus simple et ainsi éviter le blocage du moteur pour les actions de mise en marche/arrêt et focus. En fait le moteur tourne dans un sens pour ces opérations et dans l'autre pour la sortie du film.
Une 1N4001 aurait peut-être fait l'affaire, à vérifier que la chute de tension ne perturbe pas la bonne marche du moteur.
Répondre | Signaler à l’administrateur